Make your own free website on Tripod.com

Rock Forest

Québec, Canada

Mappemonde

Amerique du Nord

Rock Forest est habitée depuis le XVIIIe siècle. Il y avait des tribus indiennes dans la région avant cette époque mais nous avons peu de renseignements à leur sujet. Comme pour le reste du Québec, les premiers colons s'installèrent d'abord le long des cours d'eau, en l'occurrence la rivière Magog.

Au cours du XIXe siècle, la Compagnie des terres anglo-américaines commençait à vendre des terres à des immigrants provenant surtout de l'Angleterre, de l'Irlande et de l'Écosse. Ceux-ci fondèrent le village "Drop Off", ainsi nommé à cause d'une dénivellation du plan d'eau à l'endroit où fut construit le premier pont de bois sur la rivière Magog, près de l'actuel village de Rock Forest. En 1870, un irlandais du nom de Parker Nagle changea le nom de "Drop Off" pour celui de Rock Forest, nom du château qu'il avait possédé en Irlande.

La colonisation prônée par l'Église catholique et le Gouvernement de l'époque amenait à Rock Forest de plus en plus d'habitants francophones et ceux-ci devinrent bientôt plus nombreux que les citoyens d'origine britannique. Les citoyens de l'époque vivaient surtout d'agriculture et faisaient le commerce de leurs denrées avec Sherbrooke.

En 1891, la paroisse St-Roch fut fondée ; elle desservait alors environ trois cents (300) personnes.

En 1921, Rock Forest fut érigée en municipalité et son premier maire était monsieur Emery Fontaine. La population a augmenté lentement mais régulièrement, jusque vers les années 1970 où la Ville de Sherbrooke a commencé à déborder, en quelque sorte. La vocation rurale de Rock Forest a donc dû faire place peu à peu à une vocation semi-urbaine devant l'éclosion des nouveaux secteurs résidentiels limitrophes à Sherbrooke. Rock Forest aura donc connu un essor considérable vers 1975. En 1992, Rock Forest atteignait les 15 000 résidents.

Le 17 mai 1983, nous recevions du lieutenant-gouverneur, des lettres patentes émises par le gouvernement du Québec où il était déclaré et ordonné que Rock Forest soit constituée en municipalité de Ville, sous le nom de "Ville de Rock Forest", le tout conformément à la demande contenue dans une requête du conseil municipal datée du 13 septembre 1982. Ainsi, le statut de Ville a pris effet le 4 juin 1983, date à laquelle les lettres patentes ont paru dans la Gazette officielle.

Du point de vue géographique, Rock Forest se situe à l'extrême ouest de la Ville de Sherbrooke. Rock Forest a l'avantage de se retrouver sous deux visages, soit rural et urbain. En sa qualité de ville-banlieue, elle favorise une qualité de vie exceptionnelle pour sa population.

Avec une superficie de territoire de 54 km2, Rock Forest se distingue par ses nombreux espaces verts dont une base de plein air avec tous les services aux abords du lac Magog. Notez que la rivière Magog traverse tout le territoire de Rock Forest.

En 1997, Rock Forest comptait 16 500 habitants avec une moyenne d'âge de 40 ans.

Tiré de
Pamphlet publicitaire
de la ville de
Rock Forest

Retour